La chenille qui fait des trous…

Par défaut

couverture%202

Un dimanche, une minuscule chenille sort de son oeuf et elle a très faim. Le lundi, elle mange une pomme, le mardi, deux poires, le mercredi, trois prunes, etc… Elle devient grosse et grasse, se construit un cocon et devient un superbe papillon.

A la suite de cet album d’Eric Carle :  voilà ce que les enfants ont réalisé..

arbre 005

1) Avec les lettres mobiles cursives, reconstituer les mots : oeuf, chenille, cocon et papillon écrits en script.

coccinelle 007      coccinelle 010

2) Colorier et découper l’oeuf, la chenille, le cocon et le papillon…

coccinelle 008     coccinelle 013

3) Dessiner les nervures des feuilles avec une craie grasse.

4) Peindre chaque feuille à l’encre.

coccinelle 011

4) Coller sur chaque feuille les différents coloriages découpés.

5) Coller sous les éléments le nom de chacun : oeuf, chenille, cocon, et papillon en prenant des indices auditifs et visuels. (ex : papillon commence par la syllabe pa, on a déjà écrit dans le cahier d’écriture papa donc on peut  retrouver le mot papillon. Quand je prononce oeuf, j’entends que le mot finit par f….

Voilà le travail terminé :

coccinelle 014

plantations 004 (2)

D’autres enfants étaient en évaluation : il fallait raconter l’histoire de l’album en s’appuyant sur les images séquentielles…

arbre 002

Publicités

Une réponse "

  1. Très riche et intéressant, bravo et merci pour ce partage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s